Face à la chute des ventes de cigarettes les deux grands groupes du secteur veulent fusionner

Les deux grands cigarettiers mondiaux, Philip Morris International et Altria, connu notamment pour la commercialisation de la marque Marlboro, s’apprêtent à fusionner pour faire face à la baisse drastique des ventes des cigarettes.

Américains tous les deux, ils vivaient sous le même toit jusqu’à leur séparation en 2008. Depuis cette date, la donne économique et les habitudes des consommateurs se sont largement modifiées, à cause de la forte augmentation du prix des cigarettes d’une part, et des paquets dits « anonymes » qui ont fait baisser la consommation de ce côté-ci de l’Atlantique d’autre part. Il faut donc désormais refaire bloc et se serrer les coudes.

Pour l’instant ce processus de fusion est encore au stade de projet, mais il est bien avancé puisque Philip Morris a confirmé l’avancée des discussions. D’après Emmanuel Cugny, spécialiste éco chez franceinfo, ce projet donnerait naissance à un mastodonte de 49 milliards d’euros de chiffre d’affaires et une valorisation boursière de 180 milliards.

Philip Morris et Altria réalisent aujourd’hui chacun un bénéfice d’environ six milliards d’euros, bien loin des résultats des années 80 et 90. Sans réaction en termes de capital et de diversification, la situation pourrait sérieusement se déliter.

Toujours attentifs à la santé financière de leurs entreprises, la diversification a déjà commencé chez ces deux géants du secteur. Pour trouver la parade à la chute des ventes, Philip Morris et Altria ont investi au préalable dans le vapotage ou les appareils de tabac à chaud.

Deux stratégies complémentaires se développent ainsi actuellement. Altria vise de nouveaux marchés à fort potentiel tel que le cannabis pharmaceutique. A cet effet le groupe a récemment racheté un producteur canadien pour près de deux milliards d’euros. Et de son côté Philip Morris entend changer d’image en se servant de la technologie contenue dans les produits de vapotage, pour offrir des services de dépistages de santé.

Finies les campagnes de pub tapageuses avec le célèbre cowboy Marlboro. Maintenant que les Européens et les Américains délaissent la cigarette traditionnelle, les industriels doivent se renouveler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *