TRAITER LES CRISES D’ÉPILEPSIE AVEC DU CANNABIS.

Le cannabis: un remède naturel

Le cannabis est utilisé pour traiter les crises d’épilepsie depuis des milliers d’années. Nous savons notamment que dans les années 1100 avant JC, l’écrivain arabe al-Mayusi décrivait comment il utilisait le cannabis pour contrôler ses crises d’épilepsie. Cependant, lors de la prohibition du cannabis aux USA et dans le reste du monde le siècle dernier, ce traitement naturel de l’épilepsie a été mis de côté par la médecine moderne.

Cependant, depuis quelques années, les individus étant désespérés face aux traitements inefficaces utilisés contre l’épilepsie, ils se tournent de plus en plus vers le cannabis médical. Il faut savoir que l’épilepsie est un trouble neurologique parfois très difficile à soigner. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’épilepsie touche environ 50 millions de personnes à travers le monde dont environ 30% qui ne peuvent pas être traités efficacement.

Le cannabis médical étant légal aux USA, on peut trouver de nombreux témoignages concernant ces pratiques. Un témoignage qui a fait beaucoup parler de lui concerne une petite fille du nom de Charlotte Figi:

Charlotte est une petite fille âgée de 5 ans qui est atteinte d’une maladie génétique très sévère: le syndrome de Dravet, une forme grave d’épilepsie. Il lui arrivait d’avoir jusqu’à 300 crises par semaine et malheureusement, les docteurs sont à court de solutions pour elle. La jeune fille fait régulièrement des arrêts cardiaques, a des difficultés à parler et doit se déplacer en fauteuil roulant. Désespérée, sa mère a décidé de contacter les laboratoires de cannabis médical qui lui ont proposés des infusions d’huile d’une variété de plante qui contient autour de 20% de CBD pour moins de 1% de THC, soit un ratio CBD/THC d’environ 26/1 qu’il est assez difficile de retrouver parmi les autres plantes de cannabis. Les frères Stanley, à l’origine de cette variété de plante ont décidé de la nommer Charlotte’s web. Quelques années plus tard, la petite fille ne fait presque plus de crises d’épilepsie, arrive à s’exprimer et parler correctement et marcher seule et vit une vie heureuse. Ce « miracle » a amené des centaines de familles d’enfants épileptiques à venir s’installer au Colorado pour également essayer le traitement. L’histoire de la petite fille a permis à de nombreux états américains de voir le potentiel du cannabis médical.

Autre exemple:

De plus en plus de personnes du monde entier sont autorisées à se soigner à l’aide de l’huile de cannabis enrichie en CBD. C’est le cas notamment de la petite Grace, qui vit au Mexique et qui souffre du syndrome de Lennox-Gastaut. Elle a été la première a recevoir le traitement légalement dans son pays. Elle faisait autrefois 400 crises par jour, mais aujourd’hui son état s’est nettement amélioré et les crises nocturnes sont quasi inexistantes.

La situation en France: 

De nombreux parents demandent régulièrement la permission d’essayer la fameuse huile de cannabis médical pour soigner l’épilepsie de leurs enfants de façon légale et sécurisée, cependant le gouvernement n’a jusque-là donné aucune réponse positive. En effet les doutes subsistent car le médicament n’a pas été avalisé par les autorités sanitaires et n’a pas été mis sur le marché français. Pour le Dr Cécile Marchal, neurologue au CHU de Bordeaux, « il manque clairement une étude rigoureuse sur l’Epidiolex ». « Il n’est pas anodin de manier le cannabis, et le médicament pourrait engendrer des risques pour le développement de l’enfant », redoute l’épileptologue.

IrishCBD_WIDE

EPIDIOLEX

GW Pharmaceuticals:

Aujourd’hui, on peut trouver des médicaments à base de cannabis disponibles à la vente. C’est le cas du laboratoire pharmaceutique GW Pharmaceuticals qui a été fondé en 1998. Après avoir constaté que de nombreux patients fumaient du cannabis illégalement pour se soulager, le laboratoire a décidé de faire des recherches sur le potentiel médical du cannabis et a fini par être le premier laboratoire à développer ce type de médicaments. GW Pharmaceuticals a d’abord développé le médicament Sativex (voir l’article ici), utilisé dans le traitement de la sclérose en plaques. Il est commercialisé dans une vingtaine de pays mais pas en France malgré son autorisation de mise sur le marché. GW Pharmaceuticals s’essaye ensuite au traitement des crises d’épilepsie. En 2007, le laboratoire se lance sur un traitement à base de CBD et 6 en plus tard la formule sous forme d’huile de CBD pure est testée cliniquement sur les patients américains.  En septembre 2016, le troisième essai clinique s’avère concluant et l’Epidiolex est donc reconnu comme traitement efficace contre certaines formes d’épilepsie.

Le-cannabis-reduit-le-nombre-de-crises-chez-les-epileptiques_exact540x405_l

HUILE DE CANNABIS

Epidiolex:

Les recherches qui ont été menées ont démontrées que le cannabinoïde qui semble le plus efficace pour lutter contre l’épilepsie est le cannabidiol. C’est donc à base de ce principe actif que le médicament Epidiolex a été développé par les laboratoires GW Pharmaceuticals. Il est utile de rappeler que le CBD ne produit aucun effet psychoactif, contrairement au THC. Il n’est pas toxique et ne produit aucun effet secondaire grave comme pourraient le faire les médicaments généralement utilisés contre l’épilepsie. Il peut tout de même y avoir quelques effets secondaires tels que somnolence, diarrhées, fatigue, baisse de l’appétit. Cependant il ne faut pas oublier que ce n’est pas un médicament miracle, même s’il est très concluant sur certains patients, il peut s’avérer inefficace sur d’autres étant donné que chaque cas est différent.

L’huile de CBD s’utilise avec une petite pipette sous la langue, ou bien directement mélangée dans la nourriture. Les produits actuellement disponibles en Europe sont issus d’une extraction de chanvre biologique, diluée dans une huile végétale (d’olive, ou de coco…). Il est important que tous les ingrédients soient issus de culture écologique, afin de ne contenir aucune trace de pesticides ni de métaux lourds.

Les chiffres:

Une étude clinique réalisée sur 12 semaines de cure d’ Epidiolex montre qu’ un tiers des participants n’a plus fait  de crise après avoir subi ce traitement. Dans 56% des cas, la fréquence des crises a été réduite d’au moins 50%; 44% des participants souffrant de crises fréquentes ont vu une réduction de 70%. 33% des participants ayant le syndrome de Dravet n’avaient plus de crises à la fin de l’essai de 12 semaines.

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer ici ici ici ici ici ou ici.

VAPORISATEUR VAPOMIX – DISPONIBLE EN MAGASIN À PARIS

Le vaporisateur portable Vapomix de la marque Fumytech est disponible dans notre magasin.
Ce vaporisateur est le premier à offrir la possibilité de vaper son e-liquide et ses plantes en même temps ! Ou séparement bien entendu.
Des grosses lattes en perspective et un bon rendu saveur dans la partie vaporisateur comme celle cigarette électronique.

Le Vapomix est donc le vaporisateur qui permet de profiter par exemple de votre saveur de e-liquide préférée avec ou sans nicotinve, voir avec ou sans CBD ET aussi les principes actifs de vos plantes.

Un très bon compromis et un bon vaporisateur portable pas trop chère.

Si vous avez des questions à propos du Vapomix, notre équipe est disponible en magasin Paris de 12h30 à 19h30.

BANG GRACE GLASS – GRACE GLASS BONG

La marque Grace Glass est aussi bien représenté dans notre magasin de Paris.

Si vous souhaitez acheter un bang Grace Glass nous avons sélectionné une partie de cette marque comme nous l’avons fait pour Black Leaf, Blaze et les autres marques de bang / bong que nous proposons.
Bang avec percolateur, recycler, percolateur+recycler, avec douille ou pour les fan de dab clou / nail + dôme pour vos concentrés.

image_G1630BL_1

Comme vous pourrez le voir l’épaisseur du verre est bien  souvent de 3 à 5mm ce qui font de ces bangs des bangs résistants, nous sommes loin du bang pas cher en acrylique et l’expérience s’en ressentira grandement.

Les percolateurs permettent notamment une filtration de la fumée et de stopper une petite partie des particules de monoxyde de carbone et autre principes cancérigènes contenu dans la fumée.
Cela améliorera d’autant le gout et vous donne un fumée plus douce et beaucoup plus agréable pour la gorge.
La taille des bangs Grace Glass varie de 15cm à 80 cm…à vous de choisir chaussure à votre pied 😉

image_g334bl_1

ARIZER EXTREME Q – VAPORISATEUR DE SALON

Le vaporisateur Arizer Extreme Q est une référence dans le monde de la vape.
Sur le marché depuis plus de 7 ans il a largement fait ses preuves en terme de qualité et d’efficacité.

Acheter un vaporisateur Extreme Q c’est acheter un vaporisateur multi-fonction puisque ce vaporisateur permet d’être utiliser de plusieurs façons:

Avec le tuyau pour une inhalation type chiha.
Avec le ballon, la vapeur est propulsé par ventilation et se retrouve stocker dans un ballon.
Son mode ventilation permet aussi de se servir de ce vapo comme diffuseur d’huiles essentielles – fourni.

Il fonctionne sur secteur et avec ou sans la télécommande -fournie-
Sa led bleue s’allume sur demande pour éclairer votre vaporisateur par en-dessous.
Pour toute question relative à ce vaporisateur vous pouvez appelez notre boutique au 01.43.71.95.51.

ARIZER V-TOWER – VAPORISATEUR DE SALON

Version plus simple que l’Extreme Q, le vaporisateur Arizer V-Tower offre le nécessaire pour une vaporisation de vos plantes / résines de manière simple et efficace.
Ici la température se règle sur l’appareil via écran digital et les inhalation se font avec un tuyau -en silicone médical- façon chicha.
La chauffe est une résistance en céramique AI203 entouré de verre.
Les plantes se posent au-dessus dans un bol en verre prévu à cet effet.

Le Arizer V-Tower permet une vaporisation en moins de 5 min après déballage et de manière facile.

vaporisateur Arizer V tower_1417018075

Pour toute question concernant ce vaporisateur, vous êtes les bienvenus sur notre ligne téléphonique au 43.71.95.51

MAGIC-FLIGHT LAUNCH BOX – VAPORISATEUR PORTABLE – VERSIONS MAPLE, CHERRY ET WALNUT

Le vaporisateur portable Magic-Flight Launch Box est disponible dans notre boutique depuis 2011 et ce dans les 3 versions de bois différents, érable, cerisier et noyer.

Véritable produit d’artisanat américaine chaque MFLB (Magic-Flight Launch Box) est faite à la main aux USA avec Amour.
Le concept de ce vaporisateur en bois -issus de forêt certifiées- est de chauffer à la demande sur simple pression d’un doigt et de monter à température en 4-5 secondes.
Elle demande un vrai temps d’apprentissage car de ce fait un appui trop long et/ou une aspiration trop faible risque de monter la température trop haut et de provoquer de la combustion.
Une fois le coup de main pris le fonctionnement de ce vapo est néanmoins très facile.

De par sa taille la MFLB est un des vapo les plus petits et donc les plus discret.
6.1*3*2cm
Il fonctionne pour les plantes et il faudra s’équiper d’un adaptateur pour les résines et concentrés.

Magic-Flight propose beaucoup d’accessoires disponibles pour ce vaporisateur qui vont d’embout buccal en bois à différents adaptateurs pour bang ainsi qu’un bang – the orbiter- sphérique avec support bois. Toute cette gamme est disponible dans notre magasin à paris.

Acheter un Kit Magic-Flight Launch Box dans notre magasin c’est faire confiance à l’original qui contient:

Une magic-flight launch box érable, cerisier ou noyer
Un chargeur de pile prise Fr
2 piles AA nimh
Un embout buccal en verre
Une boite en métal.

Petit conseil: lisez bien le mode d’emploi fournit et rempli d’images 😉

Pour plus d’information vous trouverez beaucoup ici

http://www.vaporpedia.com/wiki/Magic-Flight_Launch_Box_Francais
vaporisateur magic-flight launch box

Pour toute question concernant ce vaporisateur avant de l’acheter ou de venir en boutique à Paris, vous pouvez nous appeler au 01.83.64.69.26

VAPORISATEUR PORTABLE PAX 3 & 2 DE Paxlabs

Le vaporisateur PAX ou PAX1 a été très plebiscité et n’est jamais sorti en Europe faute de certification CE.
Ploom a decidé de rattraper ce faux pas et sort donc le PAX2  puis le PÄX 3 au niveau européen.

Disponible dans notre boutique à Paris , si vous souhaitez l’acheter en direct il est présent dans notre vitrine.

Retrouvez ici un peu plus d’information, notre avis et un petit test du PAX-2 et 3 de Paxlabs, vaporisateur portable doté d’une autonomie de 90 min pour une taille de moins de 9cm de haut et un temps de charge de 2 à 3h. Il offre 4 températures pré réglées et son look ultra tendance en séduira plus d’un.

lifestyle_male-hand-shot

Nous vous laissons seul juge 😉

Si vous avez des question, pensez à appeler notre magasin à Paris au 01.43.71.95.51

LES VAPORISATEURS PORTABLES INNOVANTS DE DYNAVAP

La marque américaine propose toute une gamme de vaporisateurs novateurs. En effet, ceux-ci sont très petits (comptez entre 92mm et 109mm de longueur totale) et extrêmement légers (entre 8 et 20 grammes selon les modèles). Ce sont des vaporisateurs très facilement transportables étant donné leur taille et leur poids ainsi que très discret comparé à certains modèles de vaporisateurs portables sur le marché. Par ailleurs, les vaporisateurs proposés par DynaVap ont la particularité de ne pas posséder de batterie pour chauffer les plantes ou les résines.

Comment, alors, chauffer ses plantes sans batterie ? Et bien c’est très simple. Au bout de chaque vaporisateur portable se trouve un capuchon (appelé également « cap » d’où le nom VapCap) que vous pouvez chauffer soit avec un briquet turbo de préférence soit avec toute autre source de chaleur comme un briquet traditionnel (essence, gaz), une plaque de cuisson ou encore une plaque de cuisson. Veuillez noter tout de même que ces derniers moyens peuvent abîmer votre capuchon et que vous aurez, par conséquent, éventuellement besoin de le remplacer.

Prenez garde à toujours chauffer les côtés du capuchon et jamais l’avant.

capvap

Ce capuchon, ce cap est la véritable innovation et la pièce maitresse des vaporisateurs portables de DynaVap. Il permet grâce à un système de clics de réguler la température de chauffe. En effet, lorsque vous chauffez le capuchon, un premier clic est émis quand la température de vaporisation est atteinte (peu ou prou 190°C) pour indiquer qu’il faut arrêter la chauffe. Un second clic, plus fort, est émis pour signaler que la température du capuchon est trop proche de celle de combustion. Dès lors que le vaporisateur est assez froid et donc prêt pour un nouveau cycle de chauffe, un troisième clic est émis et ainsi de suite.

Les vaporisateurs portables de la marque américaine sont simples comme bonjour d’utilisation: d’abord vous retirez le capuchon et vous placez vos herbes effritées ou votre résine dans le bol en acier inoxydable. Replacez le capuchon sur le vaporisateur et chauffez-le. Les clics ensuite vous indiqueront ce qu’il faut faire. Si vous souhaitez moduler le débit d’air, un petit trou situé sur l’appareil vous permettra grâce à votre doigt de réguler la densité de vos inhalations. Ce sont les vaporisateurs portables les plus simples d’utilisation commercialisés sur le marché. La marque est née d’une volonté de créer un vaporisateur simple à utiliser et sans batterie afin d’éviter de se retrouver en « panne ». Par ailleurs, avec la plupart des vaporisateurs proposés, vous pouvez en changer les pièces au cas où une est abîmée.

DynaVap propose des vaporisateurs portables des plus simples en verre et en caoutchouc aux plus sophistiqués en bois et en titane ou encore entièrement en titane.

original dynvap

Ici nous avons le modèle VapCap Original, le premier vaporisateur de chez DynaVap et le modèle de base. C’est également le modèle le moins onéreux de tous.

Il est fait de verre (attention donc à ne pas le faire tomber sous peine de devoir remplacer le tube condenseur), de silicone médical (embout médical) et d’acier inoxydable (pour le cap).

Ce vaporisateur mesure 92 mm et pèse 9grammes. C’est donc un produit extrêmement léger et que vous pouvez facilement glisser dans votre poche lorsque vous vous déplacez.

M1
M2

Nous pouvons retrouver ici le modèle « M », légèrement plus dispendieux que son petit-frère, est entièrement fait d’acier inoxydable. Ce vaporisateur est la rencontre entre un prix abordable et un rendu des saveurs optimal pour un gabarit tout petit. Ce vaporisateur mesure 92mm de longueur et pèse seulement 19.5 grammes.

TIW

Ci-dessus, nous avons le modèle TI WOODY qui est une gamme au-dessus du modèle précédent (donc un peu plus onéreux évidemment). Ce vaporisateur est fait d’un corps en bois cocobolo taillé de manière artisanale et d’un capuchon amovible en acier inoxydable. C’est un magnifique objet, taillé dans un bois précieux et qui allie aromathérapie et style. Il a pour avantage, par rapport aux précédents modèles présentés d’être un peu plus esthétiques dû au bois utilisés pour le tube condenseur. Ce produit est également disponible en couleur en Blackwood.

OMNI TITA
omni tita 2

Nous avons ici l’OMNIVAP TITANIUM qui est le produit haut de gamme de DynaVap, c’est le vaporisateur de luxe de la marque DynaVap. Celui est constitué presque entièrement de titane (un matériau léger, résistant et ne pouvant pas être corrodé) mis à part pour le capuchon amovible qui est comme sur tous les autres vaporisateurs de la marque en acier inoxydable. Ce produit allie robustesse et légèreté dans un format pourtant compact et vous promet une très bonne expérience de vaporisation avec une vapeur pure et intense.

Capture d’écran 2017-05-29 à 12.40.42
Capture d’écran 2017-05-29 à 12.41.25

Nous avons sous les yeux le modèle OMNI VONG d’abord en couleur Cocobolo et ensuite en couleur Blackwood. Ces vaporisateurs sont composés d’un embout buccal en titanium, d’un tube condenseur en boise et d’un capuchon en acier inoxydable. Ces produits, sculptés dans du bois, sont de magnifiques produits  qui vous donneront une touche d’élégance lorsque vous les utiliserez.

Capture d’écran 2017-05-29 à 12.45.15
Capture d’écran 2017-05-29 à 12.46.43

        Pour finir, nous avons un modèle assez similaire à celui que nous avons vu précédemment, le NONAVONG S en couleur Cocobolo et en couleur Blackwood. Ces vaporisateurs sont composés d’un capuchon en acier inoxydable, d’un tube condenseur sculpté dans un superbe bois et a pour particularité de posséder un embout buccal en bois de couleur différente du tube condenseur. Comme les modèles précédents, ces vaporisateurs portables sont incroyablement petits et légers, d’un design simple mais élégant et vous procureront une agréable expérience de vaporisation.

Bien évidemment, vous pouvez retrouver les vaporisateurs portables présentés précédemment dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

VAPORISER DU CANNABIS POUR SOULAGER L’ASTHME ?

Tout d’abord, qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie touchant le système respiratoire et qui affecte les voies aériennes intérieures comme la trachée et les bronches. L’asthme est une maladie inflammatoire qui est caractérisée par une gêne respiratoire lors de l’inspiration. Une crise d’asthme peut être déclenchée par un effort physique, une réaction allergique à de la moisissure, de la poussière etc.. Une crise d’asthme se caractérise par une difficulté respiratoire, une sensation de lourdeur dans la poitrine (un peu comme si elle était comprimée), des quintes de toux, une respiration sifflante, de la tachycardie (un rythme respiratoire trop élevé) notamment.

Comment le cannabis pourrait-il aider un individu atteint d’asthme ?

Le cannabis a des propriétés anti-inflammatoires et est également un bronchodilatateur. Lors d’une crise d’asthme les bronches des poumons se contractent, on appelle ça la bronchoconstriction. Cette contraction des bronches, qui apportent l’air depuis l’extérieur du corps jusque dans les poumons, provoque des difficultés respiratoires. Le cannabis étant un bronchodilatateur, il permet d’augmenter le calibre des bronches en détendant les fibres musculaires, ce qui permet un apport d’air plus conséquent. Le cannabis pourrait donc aider les asthmatiques dans la réduction de leur nombre de crises ou au moins de leur intensité.

N’est ce pas paradoxal que le cannabis puisse soulager l’asthme alors que le tabac est déconseillé aux asthmatiques ? 

Tous les médecins vous diront que fumer aggrave l’asthme et ils ont raison. Une étude finlandaise a même démontré que la cigarette pouvait provoquer l’asthme chez des sujets sains. De plus, les substances contenues dans une cigarette comme l’ammoniac (détergent), l’acétone (dissolvant), ou encore le polonium (élément radioactif) sont particulièrement irritantes pour les poumons et celles produites par la combustion de la cigarette le sont toutes autant: monoxyde de carbone, goudron sont aussi très nocifs.

Si vous êtes interloqués que l’on puisse consommer du cannabis pour soulager l’asthme c’est parce que vous le connaissez sous sa forme la plus courante: le joint. Or il existe un autre moyen, beaucoup plus efficace et beaucoup plus sûr pour l’asthmatique, de consommer le cannabis, c’est la vaporisation. Avec un vaporisateur, non seulement vous évitez tous les produits nocifs dégagés par la combustion mais vous profitez beaucoup mieux des principes actifs des plantes. Ainsi, la vapeur produite par un vaporisateur contient un pourcentage significativement plus élevé de cannabinoïdes que la fumée d’un joint. En effet, la vaporisation du cannabis contient 95% de cannabinoïdes contre 25% dans la fumée d’un joint. Par conséquent, il parait idéal si vous souhaitez utiliser le cannabis dans un but thérapeutique de le vaporiser et non de le fumer. De plus, quand vous vaporisez une plante, étant donné que ses principes actifs sont mieux extraits, vous avez alors besoin de moins de plante que si vous la fumiez, ce qui fait faire des économies.

Pourquoi se tourner vers le cannabis lorsque l’on a de l’asthme ?

L’asthme est une maladie incurable présentant différents niveaux de gravité. Il existe l’asthme chronique, l’asthme allergique et l’asthme d’effort. Chez la plupart des individus touchés par l’asthme, les symptômes sont limités et contrôlables mais il existe encore des personnes qui meurent d’une crise d’asthme. Selon une étude de la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie) réalisée en 2007, 15 000 personnes sont hospitalisées chaque année à cause de leur asthme et on estime le nombre de décès à 1000.

Les traitements prescrits sont longs à suivre, souvent contraignants et parfois, pas assez efficaces car des crises surviennent quand même. Alors, certains se tournent vers la vaporisation du cannabis afin d’essayer de réduire leurs crises. C’est notamment le cas de Mark, un Hollandais qui souffre depuis tout petit d’asthme. Ce dernier associe la vaporisation du cannabis à son traitement médical. Cette combinaison a permis à Mark de passer à des symptômes aigus de l’asthme caractérisés par des crises fréquentes qui l’emmènent régulièrement aux urgences  notamment à une maladie gérable qui ne lui pose des problèmes qu’environ une à deux fois par an. Nonobstant, Mark n’a pas inventé cette pratique. Le cannabis a été utilisé comme un traitement contre l’asthme pendant des centaines d’années.

empereur shen nung

L’empereur Chinois Shen Nung aurait découvert les propriétés thérapeutiques du cannabis en 2700 avant notre ère. De plus, les historiens se sont rendu compte que les Egyptiens utilisaient le cannabis pour soigner l’asthme et les glaucomes en 1213 avant notre ère.

marcel proust

Marcel Proust, le célèbre écrivain, écrivait à sa mère qu’il consummate du cannabis afin d’atténuer les symptômes de son asthme. Il compare les joints à des cigarettes anti-asthme.

En 1973, le docteur Donald Tashkin réalise une étude dans laquelle il vient à la conclusion que le cannabis soulage tout au temps les symptômes de l’asthme que le médicament Salbutamol.

Cependant, il ne faut pas oublier que vaporiser du cannabis pourrait ne pas convenir à tout le monde. Certaines personnes, plus sensibles que d’autres ou présentant une sensibilité à un composé du cannabis. Toutefois, même si vous ne présentez aucune sensibilité particulière à un composé du cannabis, faites toujours attention à acheter un cannabis de qualité (c’est toujours important mais cela devient primordial lorsque vous souhaitez en consommer dans un but thérapeutique !) qui ne soit pas pollué par des engrais ou des pesticides.

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez cliquer sur les liens suivants:

Leafly Leafly2 Blog-cannabis Blog-cannabis2 Sensiseeds Sensiseeds2 RoyalQueenSeeds Cannabisinfo

LE CBN: QU’EST-CE QUE C’EST ?

Comme nous le savons tous, le THC est la substance psychoactive contenue dans le cannabis. Nous trouvons également d’autres molécules ont le CBD et le CBN (cannabinol). Le CBN est un cannabinoïde contenant des propriétés médicinales, tous comme le CBD. Il n’est pas résent directement dans la plante mais issu de la dégradation du THC. Il est produit lorsque le THC est chauffé ou exposé à l’oxygène. Le processus d’oxydation convertit le THC en CBN, c’est pour cela que de nombreuses personnes le considère comme indésirable puisque cela signifie que la plante contient moins de THC et a été mal conservée.

Quels sont les effets du CNB sur le corps ? 

Le CBN ne se fixe pas bien sur les récepteurs à cannabinoïdes mais il reste tout de même un puissant sédatif, surtout s’il est combiné au THC. C’est d’ailleurs le principal effet de cette molécule puisque les recherches montrent que 5mg de cette substance est aussi efficace que 10mg de diazepam et autres sédatifs pharmaceutiques. Il est nécessaire de préciser que l’effet psychoactif du CBD est 10 fois moins puissant que celui du THC mais qu’il peut produire des effets secondaires tels que la dépression, des pertes de motivation et à long terme, on note également des pertes de mémoire. Le taux de CBN dans une plante reste plutôt faible et ne dépasse généralement pas plus de 1%; mais une dose très faible est suffisante pour affecter le corps.

Des études menées montrent que le CBN pourrait contribuer à la formation de tissus osseux en organisant indirectement un recrutement de cellules souches mesenchymales, et ce en entourant la moelle osseuse. Ces cellules sont capables de se transformer en cellules sanguines, en os ou autre tissus. Ce processus les rend particulièrement intéressants dans le soin de fractures.

téléchargement

Un autre effet qui va totalement à l’encontre de ce qui vient d’être expliqué est la capacité du CBN à ralentir la prolifération des cellules de peau. Cela peut vous sembler futiles, mais pour les patients atteints de psoriasis (une maladie où la régénération de la peau va 3-4 fois plus rapidement que la normale en raison d’inflammations), cela pourrait être une solution inespérée pour aider le corps à réguler la production de cellules de peau. Le CBN peut également être appliqué localement, ce qui, d’après une étude de 2008, pourrait également être un moyen efficace de traiter des SARM (le Staphylococcus Aureus Résistant à la Méthicilline est un staphylocoque qui a développé une résistance à plusieurs antibiotiques dont la méthicilline) et brûlures.

D’autres études affirment que le CBN aide dans le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques et permet également la réduction de la pression intraoculaire, ce qui est très utile pour ceux qui souffrent de glaucome.

Tout comme le CBD, le CBN est un anti-inflammatoire et il a également la capacité de soigner les douleurs ce qui pourrait aider à soigner les brûlures en agissant directement sur les récepteurs TRPV2 (connus comme les capteurs de chaleur à haut seuil). Des recherches doivent encore être menées, mais il se pourrait bien que la combinaison du CBN et du CBD puisse être un moyen efficace de traiter les victimes de brûlures en réduisant la douleur et en agissant comme anti-inflammatoire.

Quel avenir pour le CBN ? 

Le cannabinoïde CBN est unique et offre de nombreux bienfaits sur le corps dont nous pourrions bénéficier, comme des effets anti-bactériens et anti-inflammatoires, soulagement de la douleur, anti-insomnie et anti-convulsifs. Il agit également comme un stimulant de l’appétit, aide la production des cellules osseuses et bien d’autres. Bien qu’il semble fonctionner en relation avec le CBD et le THC, ses usages valent le coût d’être connus.

Le CBN représente donc un espoir pour de nombreux malades et pourrait offrir de nombreux bienfaits médicaux. Il faut s’attendre à ce que dans l’avenir, les chercheurs soient capables d’étudier plus en profondeur le CBN, d’autant plus que les mentalités autour du cannabis sont en train d’évoluer. On espère que les consommateurs puissent trouver de plus en plus de produits contentant du CBN, dont il pourront profiter et bénéficier des bienfaits, notamment en applications locales ou pommades, consommables, huiles, patch et capsules.

Comme quoi, ne pas avoir la main verte peut parfois s’avérer utile!

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

Pour plus d’informations, cliquez iciiciici.